Changer votre chaudière

Changer votre chaudière grâce à la Prime énergie

Il existe de nombreuses aides de l’Etat lorsque vient le temps de changer une chaudière qui tombe trop souvent en panne. Elles peuvent être avec ou sans conditions de plafonds et ont toutes vocations à aider les particuliers à se tourner vers les énergies renouvelables.

Les différentes aides de l’Etat

Un changement de chaudière demande un gros investissement financier qui nous tombe souvent dessus. Sans les aides de l’Etat, une chaudière à condensation peut coûter jusqu’à 5000 euros, installation comprise.

Le crédit d’impôt (CITE)

Le crédit d’impôt Transition Énergétique permet sous certains critères de bénéficier d’un avantage sur vos impôts sur le revenu.

Le CITE n’est applicable que pour les résidences françaises. Pour y avoir droit, il faut être locataire, propriétaire et ne faire que des travaux ou dépenses d’isolations du logement ou une rénovation d’équipement en énergies renouvelables.

Le logement en question ne doit pas avoir moins de 2 ans au moment des travaux. Seules les entreprises certifiées RGE peuvent les réaliser afin de « gagner » des Certificats Economie d’Energie » imposait par l’Etat. Une manière de faire connaître et de sensibiliser le particulier aux sources renouvelables en priorité.

Le crédit d’impôt permet une économie de 30 % des dépenses engendrés par les travaux d’économie énergétique. A noter que si vous installer une cuve de fioul, le crédit montera à 50 % des travaux.

Pour en bénéficier, sachez que les dépenses sont plafonnées pour une personne seule, veuve ou divorcée : 8000 euros, pour un couple soumis à imposition commune : 16 000 euros. Une majoration de 400 euros sera demandée par personne à charge.

La prime énergie

En installant une chaudière à grande performance énergétique, vous pouvez bénéficier de la Prime EnergieElle est versée par chèque et permet de faire des économies d’énergie aux ménages modestes.

Pour y avoir droit, votre logement ne doit pas avoir moins de 2 ans, vous devez être locataire ou propriétaire d’une habitation principale ou secondaire.

Les travaux doivent être fait par un artisan RGE et vous ne devez pas avoir eu d’autres aides venant de l’ANAH par exemple.

Les plafonds de ressources pour une Prime Energie sont de 24 194 euros en Ile-de-France et de 18 409 dans les autres régions pour une personne seule et de 49 799 euros en Ile-de-France et de 37 826 euros dans les autres régions pour un couple avec 2 enfants. Pour les foyers les plus modestes, il existe la Prime changement de chaudière à 1 euro.

L’ANAH  » habiter mieux »

L’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat propose des aides aux ménages modestes et leur permet de profiter de travaux en amélioration énergétique. Il suffit de déposer un dossier auprès de l’Agence de votre commune qui décidera selon vos ressources des aides accordées.

L’ANAH a mis en place deux barèmes : un pour les ménages modestes plafonnées à 24 443 euros pour une personne seule en Ile-de-France et 18 598 euros pour les autres régions, une famille de 4 personnes sera plafonnée en Ile-de-France à 50 311 euros et dans les autres régions à 38 215 euros. Pour les barèmes de foyers très modestes, une personne seule en Ile-de-France sera à 20 079 euros et dans les autres régions à 14 508 euros.